Manque de communication ou difficulté à tolérer l’intimité?

*le masculin et le féminin ont été interchangés dans le texte pour démontrer que ces difficultés appartiennent aux deux sexes

 

    On parle souvent d’un manque de communication dans les couples où les chicanes sont fréquentes. Par contre, il est faux de dire qu’il manque de communication entre deux personnes dans une relation amoureuse puisqu’il est en fait impossible de ne pas communiquer dans un couple.  La communication passe par un mode verbale, mais avant tout par un mode non verbale. D’ailleurs, il est rare qu’un message soit mal communiqué, en général, c’est plutôt la réception de celui-ci qui est mal accepté. Les partenaires cherchant continuellement à travailler la communication dans le couple comprennent très bien la pensée de l’autre, mais veulent rarement le croire. L’un martèle donc l’autre afin d’obtenir le message qu’il veut entendre.  Nous dirons qu’il a de la difficulté avec l’intimité. Une personne qui tolère l’intimité nécessaire dans un couple à long terme est capable d’apprécier les ressemblances qu’elle a avec son/sa partenaire, mais aussi les différences. À long terme, on retrouve inévitablement ces dernières dans tous les couples.  Souvent, les désaccords les plus fréquents sont sur l’argent, l’éducation des enfants, la sexualité, les tâches dans la maison et les valeurs personnelles.

 

 

 

    Les couples tentent d’éviter ces sujets tabous, car ils ne veulent pas faire face aux points inconciliables dans le couple. Cette dynamique crée inévitablement des conflits de surface qui sont en aucun cas productifs. Il est normal qu’un couple fasse face à des conflits d’intérêts un jour ou l’autre.  L’important est de bien analyser, ensemble, la raison du désaccord et de bien comprendre l’opinion du/de la partenaire.  Cela permet de fonder la liaison amoureuse sur une bonne dynamique relationnelle et d’en apprendre plus autant sur soi-même que sur l’être aimé.

 

 

 

    Afin de détourner l’attention du réel problème, certaines personnes jettent le blâme sur quelqu’un ou quelque chose, justifient leurs actions par toute sorte d’arguments, prétendent agir pour bien faire ou jouent simplement la carte de l’ignorance.  Chacune de ces stratégies fonctionne parfaitement, si on cherche simplement à repousser le conflit. Par-contre, tôt ou tard, les mêmes difficultés reviennent et le couple ressent alors l’impression que les différends ne se règlent jamais. Pour certains, cette dynamique déplaisante devient parfois, à certains égards, confortables. Pour nombreux, il est plus facile de se chicaner perpétuellement sur les mêmes thèmes que d’accepter la réalité qui se présente devant eux.  Notre partenaire a tout simplement des valeurs, opinions, attitudes, comportements et/ou croyances différentes des nôtres. Ce concept, aussi simple qu’il puisse paraître, est souvent difficile à mettre en pratique quand une personne s’y retrouve face à face.

 

    Les conflits dans un couple sont inévitables, cependant il suffit de les gérer adéquatement. Il est nécessaire d’avoir une bonne connaissance et estime de soi et d’être à la fois ferme sur certains points mais également flexibles sur d’autres lorsqu’un sujet ardu est évoqué. Les personnes ayant de la difficulté avec l’intimité sont soit très rigides dans leur propos car il perçoive la différence de l’autre comme une menace à son identité (croyances, opinions, valeurs, etc.) ou facilement influençable pour s’abstenir d’avoir leur propre identité et créer des divergences.
    Il arrive régulièrement qu’un conflit ne se règle pas dès la première discussion. D’ailleurs, cela permet à chacun des partenaires de réfléchir aux propos de l’autre et de revenir pour dialoguer. Le compromis laisse toujours une personne ou les deux avec un goût amer, car ils doivent plier face à l’autre. Il est donc nécessaire de trouver un consensus où les deux parties obtiennent ce qu’ils désirent. Pour cette raison, il sera important d’être flexible par rapport à ses opinions, valeurs, et croyances, sans se sentir menacé dans son identité.

    Finalement, lorsqu’un couple fait face à ses différends, il est essentiel de gérer l’intimité qui se développe entre les deux. Pour ce faire, il faut tout d’abord accepter que notre partenaire est une personne à part entière et différente de nous.  On se doit de gérer l’anxiété qui émane des conflits en restant fidèle à nos convictions, en prenant le temps de bien considérer l’autre  et en faisant une introspection sur nous-même afin de créer un consensus plutôt qu’un compromis. Ce n’est pas les différences et similarités entre les partenaires qui déterminent la réussite d’un couple, mais comment on les gère et la perception que nous avons de notre amoureux(se) durant le processus.


Le manque de communication n’existe pas

Tomber dans la routine sexuelle: Où est passé ma libido?

Solution au chicane de couple


 

En connaître plus sur l’auteur

Francois Renaud M.A.
Sexologue & psychothérapeute Centre-ville de Montréal

Vous avez aimé le texte et vous voulez en savoir davantage sur la sexualité:

!– Begin MailChimp Signup Form –>

S’inscrire à l’infolettre: Éducation Sensuelle & Érotique

* indicates required



View previous campaigns.


Leave your thought