La vengeance: le côté obscur de l’infidélité

Ressortir le pire chez une personne

Qu’est-ce qu’une infidélité signifie pour une relation?

Dans le dernier article, nous avons discuté des apprentissages à ressortir d’une infidélité. On regardait les éléments qui peuvent amener les partenaires à être infidèles. Quand on prend le temps de réfléchir à notre contribution des dynamiques dysfonctionnelles dans sa relation, nous pouvons commencer à réparer ce qui était déjà brisé avant l’infidélité.
Il a été rapidement mentionné comment la trahison et la négligence de notre partenaire se fait de différentes manières que par une infidélité. Dans une relation, nous avons des règles et des attentes implicites envers l’autre qu’on discute très rarement ensemble. Quand elles n’ont pas été précisées, cela engendre des insatisfactions dans la relation. Les partenaires peuvent s’en prendre à leur conjoint(e) quand ils ont l’impression que leur attentes n’ont pas été prises en considération.
 
Prenez le temps de réfléchir aux attentes que vous aviez au début de votre relation et celles que vous avez maintenant. Ont-elles changé? Est-ce que votre partenaire les connait? Connaissez-vous et comprenez-vous les siennes? Avez-vous tout simplement assumez qu’ils avaient les mêmes que vous? Avez-vous l’impression que vous en avez pris soins? Sinon, pour quelles raisons les avez-vous négligées? Votre partenaire prend-il soin de vos attentes?

Sentiment de droits exagérés

L’être humain a une tendance à exiger des obligations de leur partenaire dans une relation, même quand ceux-ci n’exige pas l’équivalent d’eux-mêmes. Quand on a l’impression que notre partenaire se doit de répondre à nos demandes et nos désirs sans se questionner si l’autre peut ou veut le faire, cela crée de très grandes frustrations dans un couple. Quand on a l’impression que notre partenaire a négligé nos attentes, cela peut susciter la motivation de se venger et être méchant un envers l’autre. Parfois, nous allons négligé les attentes et demandes de notre partenaire parce qu’on veut les punir d’avoir fait abstraction des nôtres. Éventuellement, on se retrouve dans une relation avec deux personnes qui se punissent constamment pour le manque d’effort que chacun contribue au couple.

Vouloir du sex et pas en avoir

Regardons un exemple où le sentiment de droits exagérés et nos attentes peuvent apporter des blessures et des égos abattus. Sophie veut plus de sexe que Kim qui a toujours été la partenaire ayant le moins de désir sexuel. Sophie a la perception que la sexualité est un élément essentiel à la satisfaction d’un couple. Kim veut davantage du temps de qualité et des responsabilités partagées concernant les enfants et les tâches reliées à la maison. Quand l’une d’elle ne reçoit pas ce dont elle s’attende de l’autre, elle prive l’autre de leurs attentes. Naturellement, chacun des partenaires accumulent des frustrations, du ressentiment et la graine de la vengeance grandit tranquillement et péniblement dans la dynamique de la relation. Les deux partenaire se sentent blessées que l’autre ne se préoccupe pas d’elle, mains ni une, ni l’autre n’est prête à répondre aux besoins de l’autre car leur égo devra y prendre un coup.

La vengeance goûte bonne, mais elle est ultimement amer

Même si la vengeance est perçue comme un comportement malsain, cela n’enlève pour personne la satisfaction instantanée ressentie quand on la met en application. La majorité des gens vont nier avoir cette tendance, mais rare sont les personnes n’ayant pas le réflexe de l’utiliser quand elles ont l’impression qu’on prend avantage d’elles. Admettre à son partenaire que nous faisons cela dans notre couple est considéré pour la plupart comme étant un suicide relationnel et une raison de séparation immédiate. Si vous décidez de l’admettre à votre partenaire, faites-vous et votre relation une faveur: NE PRÉTENDEZ PAS QUE CELA EST FAIT INCONSCIEMMENT!
Il est profondément difficile de mettre fin à cette tendance de se venger parce que nous ressentons du  plaisir à la mettre en application. On se sent même justifier à le faire! Quand on a deux conjoints qui joue le jeu de la vengeance et des droits exagérés, on fini avec beaucoup de blessures émotionnelles et une relation particulièrement insatisfaisante. Cette dynamique relationnelle n’est pas toujours évidente et il peut être très subtile ainsi que difficile à la percevoir.

infidélité
Blesser l’autre et en prendre du plaisir

Se venger par une infidélité

La subtilité de la vengeance dans un couple peut parfois mener un(e) partenaire à être infidèle. L’un d’eux pourrait utiliser cette justification pour aller subvenir à leurs besoins et désirs sexuels croyant être négligés par leur partenaire. Tout en sachant que cela était fait au dépit de leur conjoint(e).Vous êtes peut-être entrain de vous imaginez que cela est une manière monstrueuse de percevoir les relations de couple. Je serais tout à fait d’accord, mais cette vision des relations est aussi une opportunité de faire ressortir ce qui a de mieux chez les autres. Comme David Schnarch dit si clairement dans cette citation: « le meilleur de nous démontre le pire en nous, car le pire en nous nie sa propre existence ». En d’autres termes, quand on reconnaît et admet le tort qu’on cause dans nos relations, cela nous donne l’option d’agir différemment. Si on continue à nier nos tendances de vengeance, nous allons continuer à le faire et détruire notre couple.


Confronter ses démons intérieurs

Quand les partenaires d’une relation amoureuse décident individuellement à se confronter aux horreurs qu’ils se commettent un envers l’autre de manière régulière, c’est à ce point que le changement réel peut débuter. Quand on nie ce que nous faisons par exprès à notre conjoint(e) par vengeance et par sentiment de droits exagérés, on crée une dynamique encore plus horrible où on perpétue le mythe que nous ne pouvons pas être de meilleure personne.
 
 
Êtes-vous capable de vous faire face en présence de votre partenaire?

En connaître plus sur l’auteur

Francois Renaud M.A.
Sexologue & psychothérapeute Centre-ville de Montréal


Vous avez aimé le texte et vous voulez en savoir davantage sur la sexualité:

S’inscrire à l’infolettre

* indicates required

Leave your thought